tuto: Que faire pour changer de vie?

Faire un grand changement de vie est effrayant.

Mais savez vous ce qui est encore plus effrayant?

Les regrets...

Chemin initiatique pour changer de vie

La définition de la vie

Avant de commencer ce tutoriel pour changer de vie, prenons quelques instants pour être sûr(e)s qu'on se comprend.
Les grecs avaient deux définitions pour la vie sous les termes de "zoé" ou "bios".
Le mot "vie" en français prend sa source dans le latin "via" qui signifiait : "la voie, le chemin".
On note une différence de définition entre ces deux cultures.
Là où les grecs ne voyaient que l'aspect purement biologique et la forme, les latins semblent avoir optés pour une définition qui image la vie comme un périple  censé nous emmener quelque part.
Et cela tombe bien car nous sommes baignés de cette culture latine malgré les différents brassages ethniques au cours des siècles.

La vie serait la propriété première (essentielle) des êtres organisés (organismes) qui évoluent de la naissance à la mort.
Nous sommes donc dans une succession de phénomènes qui nous poussent à évoluer.
Contrairement à ce que certains définissent comme un ensemble de caractéristisques et conditions façonnées par un groupe.

En effet, celles et ceux qui caractérisent la vie par un ensemble de conditons sociales, culturelles et économiques ont oublié l'essentiel à mon avis.
Ils ont perdus une part de leurs racines.
Ils ne se concentrent que sur une partie qui consiste simplement à définir la vie par un ensemble d'occupations et de préoccupations spécifiques.
Comme si cela était inscrit au plus profond des gênes de l'humanité.

Notre société contemporaine est conçue pour donner cette illusion très réelle que la vie se résume à ce fonctionnement : métro, boulot, dodo.
Il nous faut être en concurrence permanente pour devenir le meilleur dans son domaine ou alors être gentiment à sa place sans se poser de questions.
On nous demande toujours trop tôt ce qu'on veut faire dans la vie alors qu'on ne sait pas vraiment ce qu'est la vie et les capacités profondes que l'on possède.
On nous pousse à rentrer dans des catégories comme des objets.
On demande notre implication personnelle pour le bien être global mais en réalité, il s'agit bien plus de contribuer intérêts propres à quelques individus.

Tout cela, j'ai appris à le faire plutôt assez bien mais vous l'aurez compris, ce n'est plus ma vision de la vie.
Celle ci est bien trop étroite.
Et nous sommes de plus en plus nonmbreux à s'en rendre compte et à se questionner.
Notre évolution ne peut se réaliser qu'au travers du travail et de la société actuelle.

Pourquoi changer de vie?

D'après la définition donnée ci dessus, si vous êtes comme moi et de plus en plus de personnes, nous sommes donc normalement constitué(e)s car nous souhaitons évoluer.
Et nous le souhaitons autrement que dans les limites actuelles du modèle.
Nous souhaitons nous démarquer des autres qui ont lentement sombrés dans la société.
Notre évolution n'est pas dans forcément dans l'échelle sociale qui n'est finalement faite que pour nous asservir.

Nous avons la volonté changer de vie car celle que nous vivons ne nous correspond pas, ne nous anime plus.
Elle ne nous rend pas heureux ou, si elle le fait, ce n'est qu'artificiellement.
Il manque ces sensations qui nous font nous sentir vivants.
Je suis persuadé que vous savez de quoi je parle. 

Et quand cela nous arrive, la plupart du temps, nos proches et moins proches nous caractérisent comme celle ou celui qui fait une crise.
La fameuse crise de la trentaine, quarantaine, cinquantaine.
Un peu à l'image de la crise d'adolescence.
La terminologie de crise est un des symboles qui représente bien cette société.
En effet, il ne s'agit aucunement d'une crise mais d'une évolution.

Pourquoi avoir choisi ce terme de crise plutôt que évolution?
Peut être pour apporter une connotation négative.
Pour nous faire culpabiliser.
Moi, je préfére envisager cela comme une évolution.
Un peu à l'image des rites iniatiques de passage.

Cependant, notre monde occidental a volontairement supprimé cela.
Plus personne ne nous apprend à nous élever lorsque notre structure interne change.
La plupart des parents ne nous donnent seulement que quelques clés pour évoluer dans la société.
Tout est fait pour cela : la société et sa vision unilatérale.
Pas grand chose pour notre évolution personnelle.

On entend dire que celles et ceux qui désirent changer de vie et qui le font ont "pété un cable" ou encore qu'ils ont "disjoncté".
Ils ou elles ont tout laché un beau jour sans prévenir.
Mais en réalité, ce n'est pas du tout cela.
Il y a tout un processus physiologique qui rentre en jeu tout en affectant notre psychologie.
Et cela est quasiment toujours ignoré.
Mais pourtant c'est bien ce mouvement qui est inscrit génétiquement en nous et qui correspond donc bien à notre évolution.

Là où tout le monde se trompe, c'est dans la volonté de vouloir étouffer cette petite voix intérieure.
On lutte contre cet appel au changement et donc on va l'encontre de cette volonté profonde.
Ce combat intérieur, aidé parfois à grandes doses de substances exogènes, contribue à la déclaration de symptômes.
Ces derniers, bénins et subtils au départ, finissent souvent par devenir lourds de conséquences.
C'est alors la maladie qui arrive pour frapper à la porte de notre être.

Pour résumer, cet appel au changement ne résulte pas tant de ce qui se passe dans notre vie mais d'un changement physiologique.
Cependant, il est vrai que le facteur sociétal (travail, vie quotidienne...) joue un rôle très important.
Il est souvent le déclencheur car il ne suit aucunement ce qui se produit naturellement.
Il est en opposition avec la vie.
Et cela on finit toujours par s'en rendre compte lorsqu'on ose aller plus loin que les apprences.

A quel âge changer de vie?

Le désir de changer d'existence et de destin est une volonté profonde qui anime l'être humain.
Elle fait parti de ses grands cycles naturels d'évolution.
On peut, je pense, définir la durée de ces séquences sur une période d'une dizaine d'années.

Prenez le temps de réfléchir et d'observer cela autour de vous.
Comme je l'ai dit plus haut, la crise d'adolescence, celle de la trentaine, de la quanrantaine, la ménopause, l'endropause...
10 ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans 50 ans, 60 ans, 70 ans, 80 ans...
Toutes ces périodes représentent un changement interne significatif.

Nos hormones travaillent, nos perceptions évoluent, notre savoir se développe et par la même occasion nos réflections aussi.
Et c'est ainsi que nous avons des envies de changements.
Personnellement, je pense qu'il est sain de porter en soi cette volonté.
Et de plus, je crois vraiment qu'on devrait nous apprendre à le savoir afin de nous permettre d'anticiper cela et d'évoluer sereinement.

Quand je parle de cette volonté, je ne parle pas de celle qui nous pousse à vouloir changer de travail.
L'échelle sociale est la facette qui est valorisée à outrance.
Finalement, beaucoup se rendent compte que cela ne mène nulle part.
Mais la plupart s'en aperçoivent que trop tard malheureusement pour eux.

Revenons au sujet de ce paragraphe.
L'âge finalement importe peu.
En effet, comme je l'ai mentionné plus haut il s'agit de paliers d'évolutions.

Ces marches sont liées à notre physiologie.
Notre anatomie de base est la même pour chacun(e)s.
Nous sommes tous et toutes équipés d'un cerveau remarquable au fonctionnement similaire et d'un patrimoine génétique plus ou moins équivalent.
Notre personnalité, avant d'être orientée par la société, est gouvernée par notre biochimie.
Celle ci peut se caractériser par notre biotempérament.
Ce biotempérament est la combinaison de nos messagers internes : les neurotransmetteurs.

Notre corps subit des modifications hormonales régulièrement au cours de notre vie.
Celles ci affectent la régulation de tous les systèmes du corps.
Elles s'accompagnent de modifications psychiques.
Ce sont ces modifications qui nous font faire ce que la société a appelé des crises.

Nos sécrétions hormonales vont en diminuant tout au long de notre vie.
De fait, elles agissent sur la transmissions de l'influx nerveux et de nos neurotransmetteurs.
Cela produit ce décalage entre notre âge physique et celui de notre cerveau.
En effet ce dernier sera considéré comme vieillissant plus vite du fait de la diminution de neurotransmetteurs.
Tout cela a un effet sur notre vitalité, notre santé et aussi sur notre bien être.

De là, vous vous doutez bien du résultat : (ce qui fait que vous avez aterri sur cette page) envie de changement.
Pour ma part, je l'ai subi de plein fouet à chaque étape de ma vie et pourtant je suis loin d'être encore au bout.
Et toutes ces étapes m'ont fait prendre conscience de cette envie et même au delà de ce besoin.
Ma vie ne pouvait pas se limiter à ce que la société me proposait et encore moins à ce qu'elle essayait de m'imposer.

Ces prises de consciences ont été régulières et cycliques.
Elles suivent ces périodes d'environ 10 ans.
Il n'y a pas d'âge pour changer de vie.
Il y a seulement des étapes pour changer et avancer.
Et tout cela se construit.
Alors découvrons ensemble comment on procéde

Les freins au changement

Tout d'abord, on se doit d'être conscient de cette part d'ombre qui nous cloue sur place bien plus qu'on le voudrait.
Cette réalité qu'on connaît et qu'on souhaite quitter de tout notre être mais que l'on continue à cultiver.
On pense couramment qu'il va nous falloir de l'argent.
Ce petit coussin d'assurance pour pouvoir démarrer mais cela est un faux prétexte.

Cette part de nous-mêmes qui nous bloque et que l'on ose à peine s'avouer est notre propre palette d'émotions.
Changer de vie peut se réaliser sans argent comme vous allez pouvoir le voir plus loin dans cet article.
L'argent est un schéma hérité, une bonne excuse que nous trouvons pour ne rien faire et rester à continuer de se plaindre.

Ce blocage à l'appel au changement que nous ressentons régulièrement toutes et tous, dont nous ne parvenons pas à nous débarasser est lié à toutes sortes de croyances qui sont fausses.
Notre société actuelle, au travers de son fondement, a pris toute une série de mesures radicales (liées à nos racines) pour créer de la peur.
Cette peur nous bloque car elle est une des émotions les plus puissantes de notre palette interne de ressentis.
C'est cette fameuse sensation désagréable qui est subtilement instaurée dans nos cadres de pensées (vous savez ce qui nous bloque ou nous pousse à fuir). 
En jouant sur cette peur, la société crée un blocage initial et inconscient de façon à nous empêcher de franchir le pas aisément.

Egalement, ce facteur "peur" revient sur le devant de la scène car nous assimilons directement le changement de vie à une modification importante de nos repères habituels.
Et celà est un frein important qui nous pousse à rester immobile devant l'inconnu.
L'être humain a cette facheuse tendance héritée insconsciemment à reculer plutôt qu'à avancer.
Aucune garantie ne semble présente et on ne sait pas où l'on va vraiement alors on préfére rester en territoire inconfortable mais connu.

Moi même j'ai longtemps porté profondément cette peur et cela sans aucune raison.
Jusqu'à cette chose que j'ai comprise : le changement de vie, il y a plusieurs façons de l'envisager.

Nous avons toutes et tous cette vision de celui qui claque la porte et part vers l'inconnu.
Ou encore celui qui planifie minutieusement sa nouvelle vie pendant très longtemps et qui finalement perd énormément de temps.
Mais nous pouvons le faire tout autrement.
C'est exactement cette dernière option que j'ai prise après avoir mis longtemps, très longtemps à comprendre.
Ce faisant, j'ai pu effacer facilement ce frein qui était la peur et dérrière lequel je me cachais en produisant toutes sortes d'excuses.
Ceci quand ce n'était pas les autres qui me rassuraient en me fournissant ces excuses sur un plateau d'argent...
Excuses du type :
"Oui tu sais, tu as un bon travail , bien payé, c'est rare de nos jours...."
Ou encore :
"On sait toujours ce qu'on perd mais jamais ce qu'on gagne..."
"Et puis tu vas faire quoi?"
"Tu ne trouveras pas mieux"

Effectivement ils avaient raison.
Mais seulement selon leurs schémas de pensées et de croyances.
Là où ils se trompaient, c'était exactement dans le fait que leur schéma restait le même.

Par où commencer?

Nous devons commencer à nous poser la question de savoir pourquoi nous souhaitons changer de vie.
Au pourquoi, il existe des bonnes raisons mais aussi tout un tas de mauvaises raisons.
Et ces dernières nous pousseront tôt ou tard dans le mur.

Parmi les mauvaises raisons, on compte toutes celles qui sont liées à un des aspect de notre vie et qui sont le moyen de fuir.
Soit : besoin de plus d'argent, changer d'air, relations pesantes, sortir de la dépression...
En effet, l'argent ne comblera pas notre vide intérieur et ne remplira que les apparences de notre vie.
L'air est le même pour tout le monde sur la planète.
Les relations pesantes sont intimement liées à notre personne et notre façon de voir.
La dépression est une conséquence en premier lieu d'un déséquilibre interne au niveaux de nos neurotransmetteurs (rien d'autres).
Si cela représente la liste de nos motivations alors tôt ou tard, on rencontrera les mêmes difficultés.

Attention, je ne suis pas en train de dire que cela n'est pas à prendre en compte.
Bien au contraire.
Il faut absolument prendre en compte nos relations ainsi que notre état psychologique.
Il faut procéder à un rééquilibrage à ce niveau car tout est lié.
Mais il nous faut d'abord découvrir cette liaison.

Cette liaison se fait par une ouverture de conscience.
Voilà une base solide qui va nous propulser vers autre chose.
Et de plus, ça va progressivement oter le voile que nous portons inconsciemment et qui est (par exemple) la cause de notre état psychologique.
Autre exemple, une bonne alternative à la peur est la motivation de vouloir aller mieux et être heureux.
Ce sentiment est un puissant catalyseur.

Attaquons ensemble maintenant votre cartographie personnelle afin de savoir concrétement par où commencer pour avoir une nouvelle vie.
Pour ce faire, je vous invite à attraper une feuille ou tout autre support sur lequel vous allez pouvoir noter ce qui va suivre et sur lequel vous pourrez revenir quand bon vous semblera.
Allez y, cela ne prendra pas longtemps et si vous n'avez pas fini, vous pourrez revenir sur cette page quand vous le souhaiterez pour reprendre.

C'est bon?
Alors allons y.
Notez bien que cela est personnel alors ne soyez pas timides avec vous même...

1/ Quel est votre âge?
Noter cela en arrondissant à la dizaine supérieure.
Exemple: si vous avez 33 ans, alors notez 40 ans

2/ Quel est votre but (pourquoi voulez vous ce changement)?
Notez tout ce qui vous passe par la tête(une idée par ligne).
Bonne ou mauvaise raison peu importe (personne ne vous jugera, il s'agit d'un exercice personnel que vous seul(e) pouvez voir.
Laissez de la place si vous voulez, vous pourrez y revenir à tout moment.

3/ Qu'est ce qui ne va pas aujourd'hui dans votre vie ou qu'est ce qui vous perturbe?
Notez tout ce qui vous passe par la tête (un fait par ligne).
Laissez de la place si vous voulez, vous pourrez y revenir à tout moment.

4/ Maintenant prenez soin de catégoriser chaque ligne notée pour les points 2 et 3 (de la façon suivante):
A quel domaine (ci dessous) de votre vie se rattache l'idée notée?
Personnel ou professionel?
Physique ou émotionnel?
Social ou moral?

5/ Pour chaque ligne notée au point 3, indiquez qui est à l'origine selon vous de ce qui vous perturbe (de la façon suivante):
Moi (si vous êtes seul(e) responsable).
Autre (si cela provient d'une autre personne)
Inconnu (si vous n'arrivez pas à déterminer la cause).

6/ Pour chaque ligne notée au point 2, indiquez qui sera à l'origine selon vous de ce qui va vous permettre d'atteindre votre but:
Moi (si vous êtes seul(e) responsable).
Autre (si cela provient d'une autre personne)
Inconnu (si vous n'arrivez pas à déterminer la cause).

Bien, cela représente la première pierre à l'édifice de votre nouvelle vie.
C'est un premier pas important.
Normalement, à ce stade vous devez avoir une vision un peu plus précise des causes de votre envie de nouveau départ et de ce vers quoi vous voulez aller.
Gardez bien ce support avec vous car il va vous servir pour après.
Si de nouvelles idées vous viennent ou de nouveaux faits vous reviennent en tête, n'hésitez pas à les rajouter.

Si vous avez été sincère avec vous même en répondant à ces 6 points, vous allez pouvoir franchir également votre premier palier de conscience.
Je vous expliquerai cela plus loin.
Continuons ce tutoriel pour voir ce que nous pouvons faire pour changer de vie.

Comment faire?

Beaucoup d'entre nous hésitent à franchir le pas et souvent renoncent tout simplement à poursuivre leurs rêves de voler vers un nouveau idéal de vie.
Il existe une multitude d'envies et de façons de faire.
Certain(e)s sont attiré(e)s par le fait de vouloir faire le tour du monde en camping car ou en van aménagé afin de découvrir toutes les richesses que la Terre comporte.
Quand d'autres vont vouloir se rapprocher de la nature et avoir une vie plus saine.
Une partie souhaitera avoir une vie paisible, tranquille loin du tumulte des villes.
Et d'autres souhaiteront tout simplement sortir d'un burn out ou d'une dépression.

Vous l'aurez compris, chacun est libre dans ses envies et aspirations.
Mais le plus important est d'avoir un but, il faut entamer ce changement pour aller vers quelque chose.
Il ne faut pas commencer uniquement pour quitter  ou fuir quelque chose.

Plus ce but sera précis, plus il en deviendra atteignable.
Une fois ce but déterminé, il nous faut faire un état des lieux.
Il nous faut une carte détaillée de "aujourd'hui" et de "demain".
Ceci par exemple, comme celle que vous avez dressé dans le paragraphe précédent en 6 points.

Plus cette carte sera précise, plus vous pourrez voir se dessiner précisément votre passé désormais et le futur vers lequel vous allez.
Votre passé, vous allez ensuite pouvoir le laisser de côté pour l'instant.
En effet, celui ci vous servira de point de repère ou de référence.
Ce sera le point 0, votre point de départ dans votre changement de vie.

Notre futur, il nous faut l'envisager comme notre présent.
Pour ce faire, vous allez commencer à vous renseigner sur l'ensemble des points que vous aurez noté.
Pour chaque ligne, vous allez pouvoir amasser des infos qui vous permettront au fur et mesure de transformer votre futur en votre présent.

Méthode alternative

Beaucoup d'entre nous souhaitons changer de vie parce que ce que nous vivons actuellement ne nous convient pas.
Souvent cela concerne le domaine professionnel car c'est celui qui nous déplaît le plus et pour lequel il nous semble être pris au piège dans une sorte de vide intersidéral.
Notre modèle sociétal ainsi que les méthodes couramment employées sont faite de la sorte : no job, no...

La méthode que je vais vous proposer est une alternative très puissante et enrichissante.
Elle vous permet de changer radicalement les choses et ceci sans efforts particuliers ni craintes.
Elle va vous paraître très contre intuitive mais je vous assure qu'avec un peu de recul, vous n'allez pas regretter.

Si vous prenez 10 minutes de votre temps pour faire le tour de cet espace, vous allez vous rendre compte que celui ci a pour vocation de rendre accessible les facteurs clé qui produisent la réalité.
Et lorsqu'on veut changer de vie, souvent c'est que la réalité qui nous entoure ne correspond pas à nos attentes.
Notre quotidien est devenu pesant mais pourquoi?

Ici pas de questions avec des réponses mises en évidence où les causes sont exogènes.
Je préfére tourner notre questionnement vers l'intérieur en premier lieu.
Reprenons l'exemple du boulot qui ne nous convient pas : est ce vraiment le cas ou la cause est elle toute autre?
Sur cet espace, on a pour expérience d'envisager les choses à l'opposé des croyances populaires.
Je présente une méthode que j'applique personnellement, qui porte ses fruits et offre des résultats réguliers au delà des espérances.
Cette méthode s'applique dans tous les domaines de la vie et pour tout le monde.

Avant d'aller plus loin, soyez informé que pour vous aider dans cela je souhaite m'associer à vous pour mettre en place les bases de votre nouvelle vie.
La seule chose que je vais vous demander sera votre participation active.
Si vous venez de penser à de l'argent en contre partie, vous faite fausse route.
Comme je vous l'ai dit plus haut, ce que je vous propose est totalement contre intuitif.
Il va vous suffire uniquement de vous manifester pour me le faire savoir en vous inscrivant ci dessous (en bas de cette page).

Une fois inscrit, vous serez libre de commencer, poursuivre et arrêter à tout moment et ce peu importe la raison.
Je vous accompagnerai si vous le souhaitez et lorsque vous le souhaiterez.
Votre réussite dans votre changement de vie sera le meilleur retour que vous puissiez me faire.
Nous avancerons ensemble à votre rythme.

Prenez cela comme le "programme personnel de formation pour changer de vie" que nous méritons toutes et tous.
Lorsque vous arriverez à bout, vous n'aurez simplement qu'à me remercier et cela comme bon vous semblera.
De cette façon, vous pouvez être sûr(e)s que vous maitriserez entièrement tout du début à la fin.

Dans mon accompagnement, je vous proposerai entre autres :
  • Une cartographie personnelle détaillée.
  • Une road map en lien avec vos buts
  • Des outils d'acquisition en fonction de vos capacités.
  • Des bilans intermédiaires au bout de 3,6,9 mois de mesure du chemin parcouru.
Normalement entre chaque bilan, vous obtiendrez des résultats mesurables par vous mêmes régulièrement.
Ceci fait parti du programme XperepX dont j'ai décidé de vous faire profiter gratuitement mais uniquement depuis cette page.
N'hésitez pas à aller faire un tour d'horizon et à revenir par la suite si le coeur vous en dit.
Mais avant de partir en cliquant ici, souvenez vous que la réalité à mieux à vous offrir que ce vous pensez à l'instant.

Conclusion

Voilà, ensemble nous venons de faire le tour de la question qui nous anime : à savoir comment changer de vie?
Nous avons vu que cela commence par un prise de conscience puis par faire un bilan du passé et une check list de ce qui nous attend.
Le reste se construit pas à pas comme lorsque nous apprenons à marcher.

Vous avez tout à loisir de trouver diverses pistes sur Internet pour avancer comme vous le désirez.
Une astuce que je peux vous donner avant que vous ne reveniez à vos préoccupations : ne cherchez pas dans votre entourage, vous ne trouverez que ce que vous n'avez jamais eu jusqu'à présent.
A savoir : la vie qui est la votre actuellement.

En ce qui nous concerne et comment je peux vous aider, c'est de la façon suivante :
Je vous propose gratuitement une méthode alternative qui a déjà fait ses preuves et dont vous serez libres de me remercier comme vous le souhaitez ensuite selon les résultats que vous obtiendrez.

Aujourd'hui commence votre nouvelle vie.
Vous êtes désormais libre d'aller vers où vous désirez.
Comme je le dis souvent et le pense :
"N'oubliez jamais que nous sommes toutes et tous bons dans le domaine que nous décidons de choisir et que nos choix n'ont aucune limite..."